>Nos objectifs >Réduire notre empreinte écologique >Des habitats diversifiés
Rénovation de la « vieille maison »

Les enduits intérieurs

Les enduits sont réalisés en plusieurs fois au cours du mois de mai et de juin.
Il est indispensable que les enduits sèchent pour poser le parquet et le lambris. Ils ont donc été commencé au plus tôt.
Il faut d’abord réalisé le corps d’enduit. Sur le mur Sud, nous avons choisi du chaux/chanvre pour isoler. Sur le mur Nord, c’est du chaux/sable car le mur sera isolé par l’extérieur.
Ensuite, les finitions sont faîtes en chaux-sable, exceptée une partie du mur Sud car le chanvre banché n’adhère pas bien (...)


Ouverture et fermeture du mur Est

Nous envisageons une extension à l’est, Julien et Maxime sont donc venu percer une porte.
L’entourage est en poutres de chêne. Dans l’épaisseur du mur, à l’intérieur, des pierres et tuiles récupérées sur place ont été maçonnées.
Igor a profité de l’échafaudage pour refermer à l’extérieur avec un pare-pluie puis un bardage bois.


Électricité : première partie

Mi-avril, l’ossature des cloisons a assez avancé pour que mon père vienne passer les premières gaines pour l’électricité.
Pour nous protéger des champs électromagnétiques, nous avons choisi des gaines blindées (en bleu sur les photos) pour la pièce à vivre (en bas) et un interrupteur de champs à l’étage pour ne pas avoir à refaire l’installation existante.


Drains et hérisson

Le mur Ouest était très humide. Nous avons donc décidé de poser un drain à l’extérieur et un autre à l’intérieur dans le hérisson de cailloux.
Le hérisson est réalisé en 20/40 commandé dans une carrière de Saint-Yrieix. Nous avons fait livrer de grandes quantités pour la maison-paille et la vieille maison.
Le drain est un tuyau jaune annelé et percé. On l’aperçoit en bas à gauche de la première photo.
A l’extérieur, nous avons du creuser à la main (enfin, nous avons utilisé des pelles quand même), car la (...)


Piquage des murs

Tout est prêt pour le piquage des murs intérieurs et extérieurs.
J’ai enlevé les restes du lierre sur le mur Est à l’extérieur, Tobias a participé. David a commencé à dégager la cheminée du mur Ouest. Igor a installé un plancher provisoire en OSB au dessus de la cave. Béatrice m’a aidé à porter quelques plaques.
Nous faisons appel à Maxime Dionneau et Julien Barre, maçons. Ils viennent piquer les murs dans la semaine du 14 au 18 mars.
Après leur passage, la maison est toute belle (enfin à notre goût !) (...)


On casse tout !

21 février 2011 : ça y est le deuxième chantier de rénovation de la vieille maison commence ! Celui qui va nous permettre de venir vivre au hameau.
Et pour tout dire c’est, au début, un chantier de démolition. Il s’agit, dans un premier temps, d’enlever le plancher de l’étage, le plafond du rez-de-chaussée et les cloisons, trier les déchets, enlever les clous des planches réutilisables, couper le reste pour le feu. Igor est le chef des travaux, David et moi participons, mais chacun vient donner un coup (...)


Rénovation de la toiture

Au cours de l’été 2010, nous lançons un premier chantier de rénovation de la vieille maison. La toiture peut être isolée et refaite sans déranger Klaus qui occupe les lieux.
C’est Samuel, le chef de chantier. David et moi montons aussi sur le toit, même pas peur ! Beaucoup de monde vient donner un coup de main, y compris les enfants et les gens en visite, lorsqu’il faut découvrir ou recouvrir, lorsque les tuiles neuves arrivent...
Nous décidons d’isoler par l’extérieur avec de la ouate de cellulose (...)


La « vieille maison »

Construite, affirme la légende de Busseix, avec les pierres de l’ancien moulin, cette maison date de 1875. Elle a accueilli pendant la durée des travaux des premières maisons les habitants... Il a fallu alors dès le départ réaliser quelques travaux.
Pour isoler le grenier, qui est alors devenu un dortoir, nous avons choisi de faire une isolation avec des plaques de liège de 10 cm d’épaisseur, 1m de longueur et 50 cm de largeur. La charpente étant ancienne avec de nombreuses irrégularités la pose (...)