>Nos objectifs >Réduire notre empreinte écologique
Des habitats diversifiés

Le hameau de Busseix était à l’origine une maison en pierre avec ses dépendances (porcheries, grange).
Sur les parcelles voisines sont apparus des maisons neuves - la maison commune en paille, trois maisons individuelles en brique monomur dont l’une est associée à un studio et une maison en paille, bois et terre. Et des habitats légers : une cabane en bois, une yourte, une roulotte.
Un abri pour le forage complète l’ensemble.

La construction d’une nouvelle maison en paille de A à Z

L’éco-hameau du moulin de Busseix compte, depuis 2010, deux nouveaux associés : Charlotte Berthou et Christophe Noisette. Ils ont décidé de construire une maison en paille. Vous trouverez ici des récits et photos des différentes étapes de cette construction...


Rénovation de la « vieille maison »

La cabane

La maison commune en paille

Notre projet d’écohameau prévoyait la construction d’une maison commune en paille de 100 m2 pour des équipements collectifs (atelier, buanderie, rangements, local technique pour la centrale photovoltaïque) adossée à un auvent pour abriter des véhicules. En voici une vue avant la projection de l’enduit. Le choix a été de faire une ossature bois porteuse de la toiture. La charpente a été réalisée sur place en douglas rose et installée par des artisans locaux Une ossature bois secondaire a été mise en (...)


L’abri pour le forage

étapes de la construction d’un abri avec une ossature bois, des murs en torchis chaux-paille-terre recouverts d’un bardage bois pour mettre hors gel le forage et le ballon de stockage d’eau.
Au départ faire l’ossature bois bardé intérieurement de plaques de bois qui servent au coffrage. Au sol une dalle qui peut être en chaux chanvre Coffrage extérieur sur une hauteur de 50 cm environ. Il faut penser à faire des trous dans les montant en bois pour que le torchis en séchant ne se détache pas et (...)


Faire ses briques en terre crue (BTC)

A l’initiative de Monique et Jean-Pierre, deux de nos associés, nous avons organisé début novembre un atelier de fabrication de BTC destiné à faire un mur accumulateur de chaleur derrière une véranda.
Pour faire ces BTC, il faut disposer d’une terre avec un taux d’argile convenable (25 à 30%) pour le contrôler le plus simple est de mélanger de la terre et de l’eau dans un pot de confiture et de laisser décanter une journée. Le sable tombe au fond, l’argile se dépose sur un certaine épaisseur et il (...)