>Qui sommes nous ?
Un projet agricole



Un projet agricole

Dés le départ, nous souhaitions acquérir une propriété pouvant accueillir au moins un agriculteur.
Dix hectares sont actuellement en fermage à l’un de nos associé éleveur ovin en extensif et tondeur de mouton.
Un autre associé a pu pendant trois ans développer la préparation et la commercialisation d’extraits fermentés de plantes (ortie, prêle , consoude, fougère). Il a depuis renoncé à cette activité pour diverses raisons (locaux mal adaptés, législation dissuasive en particulier).

Le fumier produit par les animaux (moutons, chevaux, ânesse) sert à préparer des composts, une des sources d’amendement des jardins (en 2016, la SCI a acheté du compost à l’extérieur, du biofertil).
Le compost des toilettes sèches est destiné aux arbustes de petits fruits (cassissiers, framboisiers, groseilliers) et aux arbres fruitiers.

Deux vergers de pommiers de plein vent, déjà anciens, nous donnent des pommes à croquer dont une partie est transformée en jus de pomme (600 litres les bonnes années). Nous avons entamé avec l’association des croqueurs de pommes du limousin une restauration des arbres anciens et la plantation de jeunes arbres avec des variétés anciennes.

Nous avons aussi plusieurs petits jardins potagers, deux serres, un poulailler pour les œufs et quelques ruches.

La confection de conserves et le recours à la congélation permettent de prolonger un peu l’été.