>Qui sommes nous ?
En savoir plus



Historique du projet « le moulin de Busseix »

Le projet du Moulin de Busseix s’est bâti au fil des discussions, engagées à partir de 2002, autour de l’envie de développer et d’habiter un lieu fonctionnant selon les principes écologiques (écovillage). Dans un premier temps le projet s’est concrétisé d’abord par la découverte d’un lieu : le Moulin de Busseix, puis la formalisation d’une Charte, élaborée ensemble, qui précise les objectif du projet d’écovillage.


Le projet de création d’un éco-hameau a commencé à se concrétiser à partir de 2002, né du souci de trois couples de la région parisienne de donner un contenu concret à leurs convictions écologiques et sociales. Souci également de mettre davantage en accord leur vie avec leurs idées.
Cela s’est traduit dans un premier temps par la rédaction d’une charte précisant les objectifs et les valeurs autour desquelles se développerait cet éco-hameau. En particulier :
- Réduction de l’empreinte écologique
- Solidarité et vie collective
- Ouverture sur l’extérieur et accueil.

Nous avons ensuite cherché le lieu idéal pour une installation. Nous voulions une propriété d’au moins dix hectares pour permettre l’installation d’une petite exploitation agricole. Nous trouvons en mai 2004 ce que nous cherchions : quatorze hectares de prairies, traversées par un ruisseau et des bâtiments anciens permettant une installation immédiate.

Nous avons alors constitué une SCI qui a signé l’acte d’achat le 15 octobre 2004 et deux associés Nicole et Alain se sont installés le 20 octobre dans la vieille maison rejoints quelques temps après part leur fils Samuel.
Une association Busshélios est créée pour gérer les activités proposées par l’éco-hameau.

Dés la mi novembre 2004 nous prenons contact avec l’architecte de l’Ecocentre du Périgord pour élaborer les plans de l’écohameau et déposer une demande de permis de construire. Un certificat d’urbanisme nous ayant été accordé sur une partie de terrain.

Simultanément nous lançons une campagne de recrutement pour de nouveaux associés par des annonces et l’organisation de juillet 2005 d’une rencontre. Cela se traduit par l’association de Klaus, éleveur et tondeur de moutons ainsi que de Benoît porteur d’un projet de préparation et de commercialisation d’extraits fermentés de plantes (purin d’ortie, de prêle, de fougère, de consoude).

Un permis de construire pour un ensemble de quatre maisons individuelles et de la maison commune nous a été accordé en décembre 2005 permettant le lancement des travaux.

Nous commençons avec la maison commune en paille et ossature bois. Chantier piloté par deux jeunes formés à l’Ecocentre et le recours à des chantiers participatifs (sauf pour la charpente et la toiture).

Simultanément, Benoît construit en quelques mois une petite maison en bois pour sa résidence. Depuis il s’est lancé dans la construction d’une roulotte.
Les années qui suivent voient la construction en briques mono-mur de trois des quatre maisons individuelles prévues. La difficulté de trouver des artisans locaux nous oblige souvent à recruter nous même des intervenants . Ces maisons commencent à être occupées à partir de 2008.

En mai 2010 installation dans le studio attenant à l’une des maison d’un jeune couple, Christophe et Charlotte, porteurs d’un projet d’auto construction d’une maison en paille, ossature bois et toit végétalisé. Ils emménagent dans cette maison en janvier 2012 avec leur fils Arvo né entretemps.

Une famille du Nord, David, Alice et leurs enfants (Zoé, Béatrice, Judith), souhaitait nous rejoindre mais il fallait pour cela rénover complètement la vieille maison. Ils ont pu s’y installer en août 2011 après un séjour en location dans une commune voisine et la naissance de leur fils Tobias.

Un dernier associé Igor, originaire de la région nantaise, nous a rejoint en 2012 avec un projet de construction d’une roulotte actuellement (mai 2013) bien avancé.